« La révolution numérique ? Un levier de changement du monde ! »

Par Benoît Thieulin (Président du Conseil national du numérique, Directeur de l’agence La Netscouad)

 

Chef d’entreprise avant tout, Benoît Thieulin n’en est pas moins une grande figure du paysage numérique. Président du Conseil national du Numérique depuis 2013, le voilà arborant le costume de maître de cérémonie du digital : débattre de la digitalisation, de la révolution numérique sociale et politique, du droit à l’oubli…

Le Conseil national du Numérique a une mission double : formuler des avis et/ou des recommandations sur toutes les questions relatives au numérique, et de les rendre publics. Notamment leur impact sur les marques. Rompu à l’exercice depuis de nombreuses années, Benoît Thieulin est un spécialiste du web social, un observateur et un acteur de la révolution digitale. A travers le CNNum, les grandes plateformes digitales que représente le GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) doivent continuer d’innover tout en respectant les libertés.

En mai dernier, la Cour européenne de justice a établi que « tout citoyen de l’Union a le doit de demander à Google de désindexer du moteur de recherche les contenus qui le concernent, s’ils ne présentent pas un intérêt pour le grand public et s’ils peuvent au contraire modifier ou réduire le droit des citoyens à déterminer leur propre image sociale, instituant ainsi le Droit à l’oubli ».

Depuis cette date où la Cour européenne attribue ainsi à Google un pouvoir énorme, le débat est ouvert. C’est là que le Conseil national du Numérique intervient, Benoît Thieulin en tête de proue. « Je crois profondément que la révolution numérique est un levier de transformation et de changement du monde absolument prodigieux, se réjouit-il. C’est un changement culturel, cognitif, qui donne un pouvoir à la société. Avec un atout : la jeunesse ! »